Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 18:13

La planète spermatozoïde, vous connaissez ? Ces deux boules qui tournent dans l’univers confiné du système du Slibard !

 

RTEmagicC_6e2e0f815d.jpg.jpg                                         Les annaux de Saburne

 

La planète est double et peuplée de milliards d’individus en forme de têtards à petite tête et longue queue qui grouillent et s’embrouillent si bien qu’épisodiquement un grands nombre d’entre eux est évacué vers la nébuleuse Utérus, une autre galaxie souvent explorée, parfois exploitée mais jamais véritablement comprise.

La nébuleuse Utérus, comporte elle aussi deux planètes, scientifiquement découvertes par le premier savant, Adam, et appelées Ovule one et Ovule two. 

 

Comme tout être supérieur, le spermatozoïde cherche des voies d’accès inédites. Son sens de la découverte le pousse à explorer des chemins détournés, à coloniser des mondes lointains, à prendre pied sur des planètes nouvelles, à cultiver ses terres fertiles, à donner naissances à des individus extraordinaires dont la bêtise est un émerveillement après plusieurs millénaires d’évolution.

 

 

11971598051137970098www Sticker Tk happy spermatozoide.svg.

 

Deux individus particulièrement courageux ont décidé de rallier la planète Ovule one par la face avant de la bouche des goûts, orifice supérieur d’Eve, nom d’une super nova qui se nourrit exclusivement de diamants, d’or pur et de liquide vaisselle.  

Les deux amis spermatozoïdes vont entrer par la grotte buccale et descendre, en rappel  le gouffre de l’oesophage après avoir franchi les gorges de la luette. Ensuite, ils vont essayer de s’intégrer dans le flux du bol alimentaire. Ce chemin, objet de légendes ancestrales et de fantasmes universels, est inconnu, mais il est certain qu’ils vont rencontrer des siphons, des cavités obscurs et autres trous noirs, des conduits étroits menant à la terre promise.

Vont il trouver un passage entre le ventre mou du système digestif et Ovule one sans se noyer dans la mer Vessie ? Rien n’est moins sûr !

 

"- On est bientôt arrivé à l'ovule ? - Pff, tu parles, on vient à peine de passer les amygdales ! "

 

Les débuts du parcours sont assez aisés. La langue, sorte de plaine entourée de montagnes aux neiges éternelles. Sous les glaciers couleur ivoire, la dentine apparaît, plus jaune, plus sombre, signe du réchauffement climatique. Quelques plaques grises indiquent des réparations de fortune. Puis les amygdales. Piliers monumentaux, colonnes salomoniques sculptées par le temps, creusées par les maladies microbiennes et les ricanements insupportables.

 

Puis, la chute.

Un raclement de gorges, une déglutition intempestive. Les deux amis sont aspirés dans un conduit obscur telle une chasse d’eau qui se vide. Un bruit de canalisation débouchée. Noir complet. Le ventre ne manque pas d’estomac.

 

«- On est bientôt arrivé à l’ovule ? Pff, tais-toi, nage et évite les pluies acides ! »

 

Pas de rétrécissement au niveau du pylore. La circulation est fluide, le trafic n’est pas engorgé, les deux spermatozoïdes entament une route sinueuse, obscure. Les obstacles deviennent nombreux, les virages incessants donne le mal de merde, mais les deux amis se rapprochent du but. Quatre heures depuis le départ. Ovule one devrait se donner, s’ouvrir aux visiteurs. Manque de pot de chambre, les aventuriers sont précipités sans ménagement dans la mer Vessie et aussitôt évacués par une inondation torrentielle. Une chute d’eau, une cuvette de faïence blanche, un autre pylore, des gros tuyaux et une grande étendue bleue.

 

« - On est bientôt arrivé à l’ovule ? Pff, on a du la dépasser. On cherchait la mère, on a trouvé la mer ! »

 

Les spermatozoïdes n’ont pas trouvé le chemin du retour et n’on pu avertir les copains de la stérilité de la voie buccale.

Ils ont profité de leur navigation au milieu du gulf stream pour féconder deux poissons. L’un deviendra une morue, l’autre une sirène.

 

dollz-sirene-00005.gif


Le génie génétique !  

 

Morue02-s.jpg

 

 

 
 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by PIGA - dans humour
commenter cet article

commentaires

Audrey 27/02/2011 10:28


très joli et bien écrit !
Bon dimanche.


Salvatore Piga 12/02/2011 15:50


Bonjour
Surement Lorrain et Gascon.....;Mais probablement Sarde?

Bravo pour ton site


mamette 05/02/2011 10:55


génial le texte, tu n'as rien a m'envier pour l'humour!!cela sauve la mise dans bien des situations!!! merci pour le lien, si seulement je savais construire mon blog aussi bien que le tien! encore
merci et à bientot, gros bisous


Lisa 03/02/2011 20:48


ouah que de lecture lol


la sardine 21/01/2011 07:28


un périple pour une hybridation... Posseïdon doit se retourner dans son coquillage!!
Pour répondre à ta question: après les fêtes, c'est plus lamantin que svelte anchois! (rires)


Le Blog De Piga

  • : C'est la rentrée! Le blague blog de PIGA
  • C'est la rentrée! Le blague blog de PIGA
  • : C'est la rentrée, c'est encore la rentrée, c'est toujours la rentrée!
  • Contact

Profil

  • PIGA
  • Issu du croisement entre une solide lorraine et un léger gascon, j'ai attendu la force de l'âge pour m'investir dans la littérature et commettre des textes qui enrichiront les décharges publiques.
  • Issu du croisement entre une solide lorraine et un léger gascon, j'ai attendu la force de l'âge pour m'investir dans la littérature et commettre des textes qui enrichiront les décharges publiques.

Recherche

PIGA en librairie


Autres forfaits de PIGA...