Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 16:10

 

Ma voisine est seule.


Désespérément seule.

 

Avec constance et opiniâtreté elle cherche le compagnon de sa vie, celui qui va illuminer ses journées, remplir ses nuits et la protéger de la déprime saisonnière.

Oui, ma voisine cherche un chéri et il n'y a pas de honte à ça !

D'autant qu'un petit chéri lui suffirait car son trois pièce cuisine n'est pas grand et la vie de couple nécessite un certain espace si on ne veut pas s'empiler les uns sur les autres. Je veux dire qu'entre deux parties de jambes en l'air, il est indispensable de se poser, souffler et s'adonner sereinement aux rares plaisirs quotidiens, vaisselle, repassage, nettoyage, toutes activités faisant bon ménage.

Ma voisine a mis sa meilleure bonne volonté dans la conquête de l'élu. Elle s'est plongée dans « le mariage pour les nulles », s'est inscrite dans des lieux « meetic » et plus si affinity. Elle a arpenté le bois de Boulogne, enduré les thés dansants, fréquenté les bals populaires. Elle a tenté la traversée du Maroc en solitaire, servi de cantinière dans un régiment du train, est partie en croisière avec Costa.

 

images-copie-24.jpg

Choux blanc.


Elle s'est alors rabattue sur la télé et se concentre devant « 30 millions de maris », l'émission des zoophiles de tous poils. La rubrique, « un mari pour la vie » propose l'adoption d'un certain nombre de spécimens, pas tous des chauds lapins mais une majorité de mammifères en état de marche.

Aujourd'hui, défilé de propositions alléchantes et de photos attractives avec noms et pedigree, âge, état des dents, chromosomes cachés et origine géographique.

...Et puis, Louis-André-Claude s'annonce. Castré de frais, le poil luisant, un regard de cocker, de petite taille mais d'une grande force de conviction, il crève l'écran par son pouvoir de séduction. Tatouage réglementaire derrière l'épaule gauche, il répond à son nom, obéit au doigt et à l’œil. Prêt à donner tout son amour contre un lit douillet et une écuelle propre. LAC, pour faire court, est capable de s'investir dans le quotidien et de s'adonner au tâches ménagères. Inconvénient mineur, il doit sortir au moins deux fois par jour , détendre ses muscles courts et assouvir ses besoins naturels. Affectueux et fidèle, l'ablation de ses testicules garantit un dédain total face aux provocations obscènes des chiennes en chaleur du quartier.

 

 

diva_vintage_dart_deco_femme_avec_le_chien_de_le-p-copie-1.jpg

L'amour n'est pas un sentiment qui se prémédite, il vous tombe dessus comme la vérole sur le bas clergé ou les sauterelles sur le baobab. Or méfions nous de l'eau qui dort, surtout si c'est l'eau du LAC car à la seule vue

de l'image numérique, la voisine ressent dans les battements de son cœur les coups sourds du coup de foudre. Les éclairs aveuglants zèbrent les nimbostratus accumulés dans sa pauvre tête. Un effet du tonnerre !

 

Le reste n'est qu'une banale transaction administrative qui a pour seul intérêt l'arrivée de LAC par tripoteur spécial dans une cage en bois.

 

La première étreinte donne le la. La voisine toute émoustillée ouvre ses grands bras et embrasse son compagnon dont la langue râpeuse nettoie les joues de la bougresse. Elle lui passe la main dans les cheveux, lui gratte le dos, lui masse les épaules et le cou.

 

  • il a bien voyagé le copain à sa mémère, il a bien voyagé. Il est beau mon camarade, il est beau !

  • C'est bien mon grand garçon, un susucre, il aime le susucre ? Oui il aime le susucre. Tu es content ? Tu dis merci ?

  • Il a dit merci.

 

A ce point des effusions elle lui gratte le poitrail.

Tout le voisinage est à la fenêtre, un seul mot aux lèvres, « vas-t-elle trouver la tique ? »Personne n'ose sortir de peur de parasiter l'émouvant spectacle. Alors, les yeux scotchés sur le carreau et les lèvres bavant sur la vitre, les spectateurs attendent avec impatience l'échange des consentements.

En tant que Seigneur de l'anneau, LAC reçoit un magnifique collier de cuir tanné à Fès, serti d'une plaque d'acier chromé enrichie du nom de sa compagne inscrit en lettres de feu.

A son tour, il plonge dans son petit sac de voyage et en ressort une fort belle dragonne en peau de fesse du meilleur effet au poignet de la voisine.

 

Puis, bras dessus bras dessous les just married entreprennent un voyage de n'os autour du quartier. Salamalec au voisin de droite, salamalec au voisin de gauche. Louis-André-Claude est ravi d'être présenté à la bonne société. Il faut avouer que son parcours est sans faute. Il donne la papatte, esquisse un sourire. Il s'abstient de hurler devant les niaiseries, il accompagne les remarques salaces d'un œil complice. Attentif aux bons mots, il n'hésite pas à lever les yeux au ciel face aux mauvaises blagues. Lorsqu'il urine sur la première marche de la maison d'en face, il n'hésite pas à reboutonner sa braguette et remonter son pantalon et regarder les alentours de l'air détaché de ceux qui n'ont pas commis d'erreur ou si peu. Les conversations sont d'une rare platitude, mais il ne laisse pas paraître d'agacement. Au contraire, il opine du bonnet pour encourager son interlocuteur. En présence des enfants, il évite de tirer la langue.

 

Plus tard, ivre de bisous, fatigué par cette dure journée de congratulation, il s'affale devant la télé à chat, lit le journal à pleines dents, se couche sur la litière de sa conjointe. Il l'embrasse sur la bouche et sombre dans un sommeil salvateur.

Demain, il sera seul pour aller faire les courses.

Pas toujours facile de se mettre dans la peau d'un mari.

Partager cet article

Repost 0
Published by PIGA - dans humour
commenter cet article

commentaires

Le Blog De Piga

  • : C'est la rentrée! Le blague blog de PIGA
  • C'est la rentrée! Le blague blog de PIGA
  • : C'est la rentrée, c'est encore la rentrée, c'est toujours la rentrée!
  • Contact

Profil

  • PIGA
  • Issu du croisement entre une solide lorraine et un léger gascon, j'ai attendu la force de l'âge pour m'investir dans la littérature et commettre des textes qui enrichiront les décharges publiques.
  • Issu du croisement entre une solide lorraine et un léger gascon, j'ai attendu la force de l'âge pour m'investir dans la littérature et commettre des textes qui enrichiront les décharges publiques.

Recherche

PIGA en librairie


Autres forfaits de PIGA...